La tempête du 24 janvier 2009


La tempête du 24 janvier 2009

Météo France ne s'était pas trompée ! La tempête a bien été au rendez-vous et a fait de nombreux dégâts et surtout sur notre beau bassin d'Arcachon où les touristes aiment venir flâner l'été.

Des vents de 172 kms/h ont été relevés sur Arcachon et sur la pointe du Cap ferret, c'est moins qu'en 1999 où avaient été relevés des pointes à 207 kms/h. Néanmoins les dégâts sont considérables car nous avons eu affaire à des vents tourbillonnants, en continue avec un maximum vers 5h du matin.

Arbres à terre, cassés net ou déracinés, panneaux pliés, tuiles envolées avec toits sur certaines communes (Gujan, ou la teste) ! Partout le même spectacle de désolation, les rues jonchées de branches de pin, les routes tapissées d'aiguilles de pin, les fils électriques, téléphoniques à terre, ou arrachés par les arbres, bref, le bassin commençait à cicatriser de ses blessures de 1999, en une nuit, tout est à refaire !!!

Andernos, au nord est sinistrée au niveau du quartier du Bétey ! Les arbres tombés en travers sont présents dans pratiquement toutes les rues qui sont inondées !

 les fils jonchent les sols ! Plus d'eau, plus d'électricité, plus de téléphone ! Le parc Louis David ainsi que le Broustic sont ravagés ! Au port des Quinconces, les bateaux sont arrivés en haut des murets encerclant le chenal d'accès au bassin, Saint Brice est inondé ! Un bateau bloque à moitié le passage sur la route à l'entrée du port !

Tout le long de la route reliant Lanton à Audenge, les arbres, là aussi sont tombés et ont été tronçonnés afin de laisser le passage aux automobilistes.

Audenge n'a plus ses pins maritimes le long de la route reliant au city stade puis au port , tous sont à terre hormis un ou deux rescapés! Soit déracinés, mais la plupart du temps cassés net à la base !

 

Ici aussi, un bateau a été soulevé ! Graveyron en face de la piscine est inondé comme à Andernos ! les tuiles des cabanes ostréicoles tapissent la route qui mène à l'embarcadère. Le domaine de Certes n'a pas été épargné, les arbres sont tombés aussi !

En suivant la route menant à Vigneau et Tagon, les arbres là aussi ont vécu leurs derniers instants et la prudence est de mise afin d'éviter les voitures arrivant en face.

Biganos n'a plus ses arbres à côté de la poste, le parc Lecoq a vécu lui aussi son apocalypse et partout, on s'aperçoit que le nettoyage sera long, très long !

Si nous continuons vers le sud bassin, partout le même spectacle à des degrés plus ou moins élevés ! Si l'intérieur de Gujan est clean , jamais on ne soupçonnerait le passage de Klaus (nom de la tempête), mais en allant sur la voie rapide, le spectacle est désolant !!! Du rond-point de la Hume jusqu'à la sortie de l'hyper U, les pins sont tombés tels des dominos tout le long ! quel malheur ! Imaginez Idéfix devant ce spectacle!!!!

Arcachon n'a pas de dégâts importants sur le centre de sa commune, mais les stigmates sont présents au moulleau et face à cet endroit superbe qu'est la Corniche !

En arrivant sur Pyla, même désolation ! partout les pins sont tombés, les branches sont éparses ici et là, les routes sont tapissées d'aiguilles de pin ! les fils électriques, téléphoniques sont à terre, de la rubalise signale ceux qui sont à 2m à peine au-dessus de la route.

Voilà un tour du bassin, mais tout est identique partout sur le département et sur la région Aquitaine !

Une fois encore, Dame Nature nous aura touché de plein fouet, et peut-être cherche-t-elle à nous rappeler à l'ordre vis-à-vis de notre comportement sur l'écosystème ! Mais les hommes comprendront-ils le message ?

Un dernier paraphe pour rendre hommage aux pompiers, aux secouristes, au personnel d'EDF, de Véolia ou la Lyonnaise des eaux qui sont omniprésents pour réparer tous ces dégâts !


25/01/2009
7 Poster un commentaire