J\'aime ma boite !!!!!!

1 appréciations
Hors-ligne
« J’aime ma boite » !

Voila donc le slogan que nous devrions tous reprendre en coeur le 14 Octobre..

J’aime ma boite !
mais pourquoi donc le monde de l’entreprise aurait il besoin que ses employés lui déclarent leur flamme ce jour la ?

Cela me fait penser a un mec qui ferait des grosses crasses et qui demanderait a sa femme « ..mais tu m’aimes quand même ? hein dit .. ?

Pourtant en balayant l’actualité de notre beau pays on peut trouver des tas de preuves d’amour de salariés envers leurs entreprises, et les exemples a travers l’hexagone ne manquent pas..

Exemple :


CONTINENTAL: « les contis », ils étaient presque 1000 salariés a crier leur amour pour leur boulot, leur entreprise, ils l’ont supplié de rester en France avec eux, résultat de leur déclaration d’amour : chomage !!

MOLEX :
une centaine de « roméo » qui eux aussi ont hurler leur flamme a leur boite, apres de longues semaines de combat pour garder leur chérie tout le monde est gentiment passé par la case licenciement..pour info leur « juliette » a été condamnée a de la prison avec sursis pour non respect des règles..

LEJABY : une trentaine de salariées en grève du fabricant de lingerie Lejaby occupent le siège de leur entreprise de lingerie à Rilleux-la-Pape, près de Lyon. Elles Hurlent leur amour et ne veulent pas quitter leur job, un plan de restructuration est annoncé pour la mi-novembre…

ORANGE : La, certain employés de cette entreprise ont carrément pris la triste décision de se suicider devant les maltraitances de leur « amoureuse », mais comme l’a dit un blogueur d’en face, le pourcentage de personnes qui ont craqué et se sont supprimés n’est pas plus important proportionnellement parlant dans cette boite que dans le reste de notre belle société de consommation, alors la les amis, devant un résonnement aussi logique et mathématique, effectivement on reste dans la moyenne, c pas trop grave..

La liste est encore tellement longue que si l’on devait énumérer tous les exemples d’amour professionnel trahi, le serveur qui héberge ce blog finirait par exploser !

Pour ma part, et apres mure reflexion j’ai décidé de dire a ma boite que malgré toutes les couleuvres qu’elle m’oblige à avaler je l’aime quand même....

ALORS JE ME LANCE 1-2-3..

-..Je t’aime entreprise chérie pour les regards noirs que tu me lances quant je te fais l’affront de partir à l’heure le soir,

-Je t’aime entreprise chérie pour les heures sup’ que tu ne me payes pas, car voila « c la crise et il faut faire des efforts.. »

-Je t’aime superbe entreprise pour les remarques agressives balancées en pleine face devant tout le monde les rares matins ou j’arrive avec 5 mns de retard..

-Je t‘aime entreprise adorée pour les « si vous n’êtes pas content y’en a 100 qui attendent vot’ place » quand j’ai l’insolence de dire a mon Boss que je trouve ceci ou cela pas normal..

-Je t’aime encore entreprise magnifique pour les heures de déjeuner que je passe a bosser pour rattraper le boulot en retard, car je fait le boulot d’une autre personne qui a été virée « car la boite a du mal dans la conjoncture économique compliquée que nous vivons actuellement », heures de boulot que tu oublies de me payer mais heureusement tu retrouves la mémoire et tu me retires la demi journée que tu m’as dans ta bonté éternelle accordé pour aller voir le médecin..

-Je t’aime entreprise de mon cœur pour le salaire de misère que tu me donnes avec générosité chaque fin de mois en me faisant remarquer que d’autres n’ont pas la chance comme moi d’avoir du boulot..

-Je t’aime toujours pour l’impossibilité que tu as de m’augmenter car « sinon je vais mettre la boite dans la difficulté sachant que c super dur aujourd’hui, a cause de la vilaine crise qui fait que y’a déjà plein de gens au chômage » alors que je vois sur le parking de ma boite chérie la dernière « B.M’ » flambant neuve financée par la boite de l’homme débordant de respect et de bonté pour son prochain qu’est mon patron..


.......

« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

4 appréciations
Hors-ligne
Et autrement ça va Le Jeune?? loool j'adore..
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

1 appréciations
Hors-ligne
SALUT LUTIN
Ouai sa va bien et toi ?

-------------------------------------------------

Vu sur Marianne 2

"De la joie, de la gaîté, de la bonne humeur : positive attitude, bordel ! Car enfin tout va bien, la bourse a encore gagné 2% hier, l’Olympique Lyonnais est bien parti en Champion’s League, les jeux en ligne sont légalisés, Notre Grand Président a signé des contrats avec un démocrate kazakh, et surtout on a une belle arrière-saison…

“J’aime ma boite ! ”. Youpi, mes collègues sont fabuleux, mon boulot est captivant, mon salaire ferait pâlir d’envie un trader, la bouffe de la cantoche est divine, mon patron est la philanthropie personnifiée, et je veux le crier au monde entier !

La première fois que j’ai entendu parler de ce truc, c’est bien simple, ça m’a paru tellement surréaliste que j’ai cru à une coquille d’imprimerie sur une autobiographie de Rocco Siffredi.

Selon ses concepteurs, l’opération a pour but de “faire évoluer l’image de l’entreprise en France vers plus de convivialité et de partage; reconnaître son entreprise avant tout comme un lieu de vie, d’échange, de création et de convivialité; instaurer une relation extraprofessionnelle entre les salariés pour qu’ils apprennent à mieux se connaître; renforcer l’esprit d’appartenance et l’esprit d’équipe”.

C’est pas bientôt fini, ces conneries ? Comme pour le travail, un peu de décence !


La journée "j'aime ma boite", c'est pour fêter France telecom ? avec nos compléments!
Parisot: touche pas à mon Sarko!
Et si Parisot remplaçait Woerth au ministère du Travail ?
Cette manifestation grotesque tombe en plein dans la polémique des suicides de France-Telecom, mais aussi l’année où des centaines de milliers de salariés se sont mis à détester leur boîte, justement parce que les faits leur ont prouvé de manière indubitable que leur boîte ne les aimait pas…
Allez demander aux salariés de Molex, Continental, Caterpillar, Celanese, Goodyear, Chaffoteaux, Freescale (liste très loin d’être exhaustive) ou simplement à tous les anonymes virés cette année (dont un certain SuperNo) combien ils aiment leur boîte…
L’organisatrice de cette foutaise s’appelle Sophie de Menthon, elle est présidente du mouvement « ETHIC » (Entreprises de Taille Humaine, Indépendantes et de Croissance). Le dernier mot décrédibilise tous les autres, mais bon…


Elle a fait fortune en exploitant des téléopérateurs (un métier où de toute évidence, les salariés (du moins ceux qui n’ont pas encore été remplacés par des Marocains ou des Sénégalais) aiment leur boîte !) , elle était membre du « comité d’éthique du MEDEF » (un truc à peu près aussi improbable que « comité pour la transparence en Corée du Nord »), dont elle a récemment démissionné pour protester contre le manque de conviction de sa patronne dans la traque des bonus indécents…
Elle s’occupe désormais d’une boîte de comm… Le boulot d’une boîte de comm, c’est évidemment d’habiller la réalité, au besoin en la travestissant, pour la rendre plus agréable ou simplement acceptable par le public visé… Bon, je ne vais pas affirmer que nulle part il n’existe de « bonne boîte », avec un « bon patron », des bons salaires et des salariés de leur sort (j’aurais même pu prétendre en faire partie il y a quelques mois !), car je vais être directement démenti dans les commentaires.

Mais il est évident, quoi qu’en disent les sondages truqués, que c’est devenu minoritaire ! Pire, ce sont souvent les boîtes qui communiquent le plus sur ce sujet, affirmant que leurs salariés sont leur principale préoccupation et que leur bonheur au travail est primordial, qui se révèlent les pires dans les faits.
Rien de très étonnant, le travail n’est aujourd’hui que le moyen méprisable pour les financiers de pomper le pognon à la source en en laissant le moins possible au travailleur. Les maîtres mots sont compétition, productivité, rentabilité, profits. Le reste n’est que littérature.




SOPhie nde Menthon, elle, aime sa boîte
Le modèle libéral et mondialisé le montre de manière caricaturale : des salariés nombreux, quasiment pas payés, sans droits, dans une lointaine usine asiatique qui fabriquent pour trois sous un produit conçu en occident par quelques ingénieurs, designers et vendu par des commerciaux, marketeux et pubeux, générant un bénéfice monstrueux pour les actionnaires.
Même chose dans la chaîne de distribution : ceux qui produisent sont les plus nombreux, les plus fatigués et les moins payés (cf les agriculteurs), au profit des intermédiaires et des multinationales qui vendent les produits. Qui elles-même exploitent lamentablement leur petit personnel.
La compétition, l’obligation de rentabilité, les cadences infernales, les objectifs à atteindre (de plus en plus inatteignables), le spectre de la délocalisation; génèrent le stress, les heures sup non payées, le harcèlement des cheffaillons, la guerre entre les salariés, la peur du chômage et la souffrance. Et le code du travail, dont le but est justement d’empêcher de telles dérives, est peu à peu massacré par Sarkozy, inspiré en cela par le MEDEF des amis de Sophie de Menthon. Qui donc aime sa boîte. Dont elle est la patronne. Ceci expliquant sans doute cela.

Le travail souvent subi, mal payé, stressant, en plus d’être souvent débile voire avilissant, précaire, socialement inutile et écologiquement insupportable, ne sert généralement qu’à soutenir un mode de vie con-sumériste dont la communication et la pub ont introduit dans tous les cerveaux l’idée qu’il serait le seul à offrir une vie digne de ce nom. Tu veux être plus , plus reconnu ? Alors travaille plus ! (traduction par l’idéologue qui nous sert de président de la République : « travaille plus pour gagner plus… »)
Sans travail aujourd’hui, tu n’es plus qu’une merde. On te regarde comme un pestiféré, tu n’as plus les moyens de vivre décemment, et tu es donc prêt à toutes les concessions et compromissions pour revenir dans le sacro-saint monde du travail. Ma grand-mère, qui a forgé ses convictions dans les églises était capable de tout pardonner à un type qui aurait eu tous les défauts, mais qui aurait été travailleur. Elle disait aussi « l’oisiveté est la mère de tous les vices ». La religion a aussi sa part dans cet endoctrinement et cette échelle des valeurs.
Il faut sortir de ce schéma. Que chacun puisse avoir le choix de travailler ou non. Et de ne pas être stigmatisé s’il choisit de ne pas travailler. Sinon, qu’il puisse dignement occuper un travail utile et compatible avec les impératifs écologiques. Cela suppose évidemment de travailler moins, beaucoup moins. Et de tourner définitivement le dos aux pratiques libérales. Sortir de « l’aliénation à la centralité de la valeur travail » , comme le dit si bien Utopia.
Je n’aimerai vraiment ma boîte que le jour où elle s’inscrira dans ce schéma. Ce n’est pas demain la veille… "


« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

0 appréciations
Hors-ligne
excellent le jeune, l'ode à l'entreprise !!!!
La lune blanche
Luit dans les bois
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée...


1 appréciations
Hors-ligne
Salut Neutre, tu vas bien ?
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

1 appréciations
Hors-ligne
LA VOILA !!!

Et ouai, la voici la voila la journée de l'entreprise, la journée du foutage de g.... en fait..

Alors quant je critique le monde de l'entreprise, je ne parle evidement pas des petites voir mini entreprises ou le patron de ces p'tites boites croulent souvent sous les charges et les emmerdes en tous genre, petits patrons qui essayent de rester la tete hors de l'eau, ou parfois cet derniers ne se prennent pas de salaire pour ne pas couler leur bébé...

Nan, il ne faut pas se tromper de bataille, la vrai lutte est a mener contre les grosses entreprises gerées par des "tueurs" recrutés par des actionnaires-requins pour proteger coute que coute leurs interets financier, ces braves actionnaire qui en faite n'ont jamais rien créé de leur vie, ils surfent sur la précarité et la misere pour gagner encore et encore plus de pognon, ces prédateurs ne connaissent bien souvent rien de rien des produits créé par les entreprises dans lequels ils "investissent", seul le compte de résultat les interressent, le capital humain ils s'en tapent puissance 10 !
et c en se sens que "la fete de l'entreprise" est une foutaise

« J’aime ma boîte » a pour objectif :,

"de faire évoluer l’image de l’entreprise en France vers plus de convivialité et de partage"
A bon? et on partage quoi dans ces grosses entreprises ? le stress, la pressions, les couleuvres a avaler ?

"Reconnaître son entreprise avant tout comme un lieu de vie, d’échange, de création et de convivialité"

Elle vie sur Mars ou quoi madame
de Menthon ?
les suicidés d'Orange doivent se retourner dans leur tombe..


"Instaurer une relation extraprofessionnelle entre les salariés pour qu’ils apprennent à mieux se connaître"

Ben voyons...j'vais inviter chez moi pour un barbuc' le mec qui me casse les noix pendant toute la semaine..

"Renforcer l’esprit d’appartenance et l’esprit d’équipe"

Pour mieux nous manipuler ?



Non franchement non !

Par contre la journée "j'aime mes employés, et j'me fout pas de leur g...."
c pour bientot m'dame ?


« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »
Etonné

Bravo Le Jeune! Il faut tout nationaliser, comme en 1981. Sauf les petites boîtes, qui sont le fer de lance de notre commerce extérieur.

D'ailleurs, si nous étions tous fonctionnaires, qui se soucierait des retraites?
Et il faut fermer nos frontières au capitalisme mondialiste, aux produits importés fabriqués par des gueux payés avec un lance-pierre.

Vive la vraie gauche et à bas l'entreprise.
Etonné

Que chacun puisse avoir le choix de travailler ou non. Et de ne pas être stigmatisé s’il choisit de ne pas travailler. Sinon, qu’il puisse dignement occuper un travail utile et compatible avec les impératifs écologiques. Cela suppose évidemment de travailler moins, beaucoup moins. Et de tourner définitivement le dos aux pratiques libérales


Je l'avais oublié. J'aime cette phrase. Mettons les patrons au travail et les ouvriers au repos.

4 appréciations
Hors-ligne
Ha oui alors ceux qui s'en mettent plein les fouilles sur le dos des employés, mettons les au boulot avec nos salaires histoire de voir qui peine le plus...
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

1 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Etonné

Bon je vois que vous n'avez pas capté grand chose a mes écris..

Le problème vient de l'inhumanité des cadences infernale et des objectifs délirants a laquelle sont soumis les employés de ces « grosses boites», qui vous parle de tout nationaliser ?
Si vous me demandez si j’ai la solution miracle, je vous redonderai que non, car tant que l’entreprise se soumettra au ordres des financiers rien ne changera, le monde de l'entreprise a vendu son ame au actionnaires-requins, tout comme les banques a la spéculation..


Dernière modification le 15-10-2010 à 08:29:54
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »
Etonné

Ah! Bon. Ce sont les cadences. J'y suis. Faut baisser les cadences, choisir ses actionnaires (qui les choisit?), éliminer la finance et la spéculation.

Heureusement que vous êtes là pour nous éclairer. c'est vrai, je n'avais rien compris à votre écrit.

Et pour le travail, comment on fait, Si je ne veux pas travailler ou travailler moins, qui me paye?

1 appréciations
Hors-ligne
tourner définitivement le dos aux pratiques libérales. Sortir de « l’aliénation à la centralité de la valeur travail » ,


Notre civilisation et notre modele economique, tout comme les precedents finira par s'écrouler, ainsi va l'histoire du monde, je n'appelle pas a la révolution, meme si je suis certain qu'elle finira par arriver, mais le moment n'est pas encore venu,

quant le citoyen, le travailleur appeler le comme vous voulez se rendra compte qu'il est dans le cercle vicieux, la spirale sans fin de la consomation a outrance, quant il comprendra qu'il y a d'autres valeurs infiniment plus forte que le fait de bosser comme un chien pour posseder le super ecran 3D, le dernier Iphone, ou la derniere bagnole a la mode , quant il aura compris que tafer pour redonner son salaire aux memes qui le font bosser et qui lui vendent a credit le produit que lui et ses semblables crée et fabrique, quant il aura tout donné ou qu'on lui aura tout pris, alors la et seulement la, la boucle sera bouclée, il n'y aura plus de dindons a plumer et tout petera ..

en attendant, je vous l'accorde personne n'a LA solution, nous sommes tous dans un train fou qui fonce sur une voie sans issu qui se jette dans un ravin, la catastrophe est proche,et tout le monde s'en fout puisque pour le moment le train roule toujours..





« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »
Etonné

Mon très admiré Le Jeune

Ça y est, j'ai tout compris. Excusez ma lenteur.

Il n'y a pas de solution pour l'utopie. Il faut attendre que ça pète, sans avoir besoin d'aider le cours de l'histoire. Vous au moins vous êtes un sage.

Bon. J'allume une clope, décapsule une mousse et j'attends devant la téloche, en regardant un match de foot.

1 appréciations
Hors-ligne

Je ne suis pas un sage mon cher Etonné, mais puisque vous insistez..
y'a un gus il y a tres longtemps qui a dit :

"Quand le sage montre la lune, le sot regarde le doigt."

Bon match.
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »
étonné

A propos Le Jeune, selon ce qu'on m'a dit, l'industrie, celle des cadences, ne représente plus que 14% du PIB. Le travail hebdomadaire est passé de 44 h à 35 H et les congés de quatre semaines à 5 semaines minimum. Serions nous dans cette société post-moderne que vous réclamez?

Merci de me traiter de sot puisque j'ai eu la naïveté de regarder dans la direction que pointait votre doigt. En fait votre blog se transforme en insultes dès qu'on s'approche à votre personne. Peut-être est-ce la raison pour laquelle plus personne,sauf un sot comme moi, y écrit. heureusement que vous n'êtes pas mon patron.

Adieu, la solitude vous va si bien!

1 appréciations
Hors-ligne
HOOO !!!

Mais ne vous enervez pas ainsi mon brave Etonné,
ici personne n'insulte personne,ce n'est qu'un simple proverbe ..
Pour les insultes vous n'etes pas a la bonne adresse..
pour le reste vous avez des idées bien arretées, c pas grave, apres tout c peut etre moi qui me trompe, vous savez, j'essaye simplement de prendre de la hauteur face a notre triste société, et comme deja ecrit, je n'ai pas la solution a nos soucis.
Pour les chiffres que vous citez, effectivement sur le papier c ainsi, mais dans les faits..

..allez je vous laisse, vous allez rater la deuxieme mi-temps.

« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

4 appréciations
Hors-ligne
salut

comme vous dîtes Etonné le monde de l'industrie et du travail ont au cour des années évoluées c'est vrai, mais pas les conditions de travail, au contraire elles empirent..je vois là où je suis et c'est privé, budget totalement restreint, petite structure non rentable, pas de remplacent, et donc surcharge de travail pour tous les autres..ce qui donnent aussi des congés retardés ou annulé, un raz le bol total des équipes, des arrêts maladie et j'en passe..le tout pour 3 cacahouètes et demi...actuellement il y a tout de même un balayage certain sur les acquis gagnés durement par vous les anciens, c'est en train de vous repasser sous le nez petit à petit dans le sens inverse..il n'y en a pas pour longtemps à ce rythme que les 5 semaines de congés payés sous prétexte que les remplacents coutent chers, et que du coup ça coute cher aux sociétés, et donc que cela fait faire moins de profit, il n'y a qu'un pas pour que ce beau gouvernement fasse une réforme là aussi..vous ne pensez pas qu'il faut agir ?? moi si je trouve..
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

1 appréciations
Hors-ligne
Salut lutin

Discuter avec Étonné n'est pas facile, j'ai essayé mais a chaque fois il use de l'ironie pour tourner en dérision mes écris, et après il nous fait un caca nerveux et dit que je lui manque de respect..

je pense qu'user et abuser de l'ironie est la marque d'un sentiment de supériorité vis a vis de l'autre mais cache souvent un cruel manque d'argument .

« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »
surpris


Pouvez vous me commenter ce qui suit,et votre opinion?
LE BILLET DE SAUVEGARDE RETRAITES
****************************************

Ils disent non à la retraite à 62 ans, mais partent à 50 !

En ce début d' octobre, les grévistes des transports publics sont, de tous les Français, les moins concernés par la réforme !

Ubuesque. Les cheminots et les agents de la RATP mènent le mouvement de grève contre le recul de l'âge de la retraite à 62 ans. Or, pas un seul des 160 000 salariés de la SNCF n'est "menacé" de partir à 62, ni même à 60 ans ! Et 90 % des 44 000 agents de la RATP pourraient en dire autant. Tous partent soit à 55 ans, soit même à 50 ans, pour les conducteurs des locomotives de la SNCF et ceux des rames de la RATP.

Un avantage qu'il leur serait bien difficile de justifier par la "pénibilité" de leur emploi : voilà beau temps que les locomotives ne fonctionnent plus au charbon ; et un conducteur de RER, sur la ligne A, ne roule pas plus de 2 h 50 par jour !

La réforme n'y touche pourtant pas : loin de les aligner sur le régime général, elle prévoit qu'ils prendront leur retraite à 57 ou à 52 ans, soit toujours entre cinq et dix ans avant le commun des Français... et cela partir de 2023 seulement, alors que le report à 62 ans s'appliquera aux salariés du privé dès 2018.

Rappelons en outre que le départ précoce à la retraite n'est que l'un des multiples avantages parmi tous ceux que procurent à ces personnels des transports publics deux des régimes spéciaux les plus favorables qui existent en France – et même sur la planète :


RATP
SNCF
Régime général

Calcul de la pension
Sur les 6 derniers mois de salaire
Sur les 25 meilleures années dans le régime général et la totalité de la carrière pour les complémentaires

Montant de la retraite garanti
A 100 %
Non garanti dans le regime general.

Réversion
Sans conditions
A partir de 55 ans et sous condition de ressources

Age légal de départ à la retraite après la réforme
52 ou 57 ans en 2023
62 ans dès 2018 regime general.


C'est la plus stupéfiante des "exceptions françaises" : dans ce pays, ce sont les privilégiés qui font la grève. Et le plus beau, c'est que c'est encore eux qui nous prennent en otages !


Et il faut ajouter les 36 grutiers qui bloquent le port de Marseille

4 000 /€ mois

18 h de travail hebdomadaire

retraite à 50 ans


4 appréciations
Hors-ligne
Bonjour

J'aimerai que vous citiez juste vos sources Mr Surpris..

Ensuite je vous crois car j'en ai déjà entendu parlé ailleurs ..

La seule chose que je peux vous répondre, c'est que c'est un service public, nous sommes d'accord avec vous, donc peut être qu'effectivement ce n'est pas très juste, mais des services public en France il n'y en reste pas tant que ça, et si ces peu de services public ne font pas grève où se trouve l'impact?? Un service public tel que la SNCF et la RATP vont pouvoir paralyser la France, pour certain ce sera faire C**** la France, mais seulement voilà si il n'y a que le privé qui s'y colle l'impact sur le gouvernement ne sera que bien minime, vous êtes bien d'accord avec moi je pense.
Dans cette réforme certe peut être que les cheminots ne seront pas concernés mais leur soutien dans cette lutte est primordial, tout comme celui des routiers qui bloquent les raffineries..
Par contre une réforme il en faut une sur les retraites, c'est sur, mais une réforme juste, équitable, et surtout discutée, pas passée limite en force, avec si peu de dialogue social..Alors qu'ailleurs dans d'autres pays les discutions sur les réformes des retraites ont parfois pris 5 ans et plus, nous ici nous faisons passés une mauvaise réforme en à peine quelques semaines..c'est ça qui cloche, ce manque de concertation est consternant..n'a t-on pas le temps de faire une bonne réforme jusqu'en 2018??

Au plaisir.
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

1 appréciations
Hors-ligne
Salut

Pourquoi des ouvriers ou employés ne pourraient manifester contre la retraite a 62 piges et a taux plein à 67, sous prétexte qu'eux ont la possibilité de partir plus tôt ?
Voila un résonnement bizarre que seul un cerveaux de droite peut se poser..
Et la solidarité cher « surpris » en avez-vous déjà entendu parlé ?
Solidarité avec leur conjoint, leur enfants, leur parents, qui eux ne sont pas forcement sous le même régime de retraite et qui vont devoir bosser comme des chiens jusqu’a 62, 67 ou 70 ans
De plus ces braves gents ne sont pas fou, ils savent qu'un jour ou l’autre la droite et le MEDEF reviendront a la charge et s’occuperont cette fois de leur cas,.
Alors faut-il une profonde réforme des retraites ? OUI, MILLE FOIS OUI !
Mais une réforme réfléchi par tous, pas une réforme ou seul les ouvriers et employés doivent en supporter la mise en place.
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

1 appréciations
Hors-ligne

Et il faut ajouter les 36 grutiers qui bloquent le port de Marseille

4 000 /€ mois

18 h de travail hebdomadaire


FAUX ARCHI FAUX !!!!!!!

Ces "privilegiers" comme vous aimez les appeler, touchent en réalité de base 1300 € par mois avec la possibilité en travaillant les week end et la nuit (en trois/huit) de faire grimper leurs salaires de 1000 € environ ..
Un de ces travailleur du port de Marseille est intervenu sur l'antenne d'RMC jeudi matin, pour dire qu'il tenait a la disposition des journalistes la copie de ses fiches de salaire..

« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »
33

rmc mort de rire...

1 appréciations
Hors-ligne
Salut
C une radio comme les autres, l'info ne vient pas d'eux mais directement d'un ouvrier du port de Marseille..
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

4 appréciations
Hors-ligne


A part ça 33 il n'y a que ça qui vous marque dans nos arguments??
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Grutier-meilleur-job-du-monde-226175/

1 appréciations
Hors-ligne
Bonjour le sans nom..

J'ai deja repondu a cette connerie, voir haut dessus.
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

Lisez l'article en entier et on verra qui de vous ou du JDD (et bien d'autres media) est le plus con.

1 appréciations
Hors-ligne
Bonjour sans nom (mettez un pseudo svp..)

Bon et alors ?..

comme dab' tout le monde dit tout et son contraire, par contre je ne comprend pas pourquoi vous faite une fixette sur le port de Marseille, vous voulez prouver quoi ? que ces personnes sont des profiteurs ?, des "nantis" ?, la ficelle est bien trop grosse pour tomber dans le piege..
Détourner l'opinion par l'ironie en essayant de focaliser tout le monde sur une corporation ne sert a rien, le gouvernement et la droite en général sont débordé par la contestation venue de partout en France et les tours de passe passe médiatique ne changeront rien.


Pour "la connerie" je parle de la fausse pub pas de personne en particulier, il serait intelligent de votre part d'en faire de meme.

prochain post san pseudo ou pseudo insultant ou moqueur = effacé direct..


« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

1 appréciations
Hors-ligne
..Dans l'article du JDD qui vous sert de référence, il y a un lien qui ouvre un tableau ou des chiffres sont ecrits qui inclus les charges patronales..
..pouvez vous svp me dire a quoi cela correspond exactement ?

Merci.


c pour rire, mais quand meme..

[lien]
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

1 appréciations
Hors-ligne
bon...

je répète :

post sans pseudo, insultant, ou diffamatoire = post effacé .

je viens de virer un post pour une de ces raisons.

les pro-sarko et autres peuvent venir poster ici sans soucis,on n'échangera, on s'engueulera peut être, mais ici certaines règles sont a respecter..

« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »



Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres