Crise ostréicole suite..

1 appréciations
Hors-ligne
Crise ostréicole : Les élus claquent la porte

(SUD OUEST.COM)

Les élus du Bassin, engagés dans la défen se des ostréiculteurs - comme cet été, avec une dégustation d'huîtres, lors d'une période d'interdiction - n'ont pas rencontré François Fillon, hier co mme prévu, mais ses conseillers. Ils ont quitté l'Hôtel Matignon en colère.--------------------------------------------------------------------------------
Folle journée hier pour les ostréiculteurs et les élus du bassin d'Arcachon. Alors que les premiers attendaient le verdict « souris », au vu des tests réalisés par l'Afssa (Agence de sécurité alimentaire), les seconds étaient partis tôt le matin pour Paris afin de rencontrer les conseillers du Premier ministre à Matignon et essayer d'en finir avec la crise ostréicole.

Hier, en début d'après-midi, les nouvelles n'étaient bonnes, ni pour les uns, ni pour les autres. Avec des résultats en dents de scie (souris mortes, vivantes ou vice-versa selon les prélèvements), à la fois pour les tests réalisés sur les moules et ceux sur les huîtres. Ce qui nécessite deux nouvelles batteries d'analyses, avant que le préfet n'autorise l'ouverture des bassins.

Vente interdite

Hier, les résultats étant parvenus tard de Paris, les ostréiculteurs rongeaient leur frein... D'autant plus que des bruits courraient, faisant état de la mort des souris. Les mobiles avaient beau sonner, ce n'est qu'en début de soirée qu'ils ont appris qu'ils ne seraient pas autorisés à vendre.

Depuis la fermeture de tous les bassins ostréicoles mercredi dernier et les débordements de colère qui ont suivi - à l'encontre notamment d'Ifremer, chargé de réaliser les tests - ces jours derniers n'ont pas été de tout repos. Ni pour les ostréiculteurs, à la veille de partir sur leurs marchés d'automne. Ni pour les agents d'Ifremer qui ont exercé leur droit de retrait au vu des « manifestations et insultes » proférées à leur encontre par les professionnels en colère. Ni, enfin, pour les élus du Bassin cherchant une solution, afin de réaliser de nouveaux tests et surtout en finir avec les souris.

Ultime négociation

D'où cette délégation de tous les maires du Bassin qui, hier matin, se sont rendus à Matignon, accompagnés d'Olivier Laban, président de la section régionale conchylicole d'Arcachon. Là, ils ont été reçus par des conseillers du François Fillon. Sans être « petite souris », mais au vu des témoignages des uns et des autres de l'ensemble des élus, « cela s'est très mal passé », avoue notamment Michel Sammarcelli, le président UMP du Siba (Syndicat Intercommunal du Bassin d'Arcachon). (Lire ci-dessous).

Si mal passé... que les maires, dans un bel ensemble, ont claqué la porte de Matignon. Cela étant, Philippe Pérusat, maire d'Andernos-les-Bains, est le seul à être resté dans la salle « afin de tenter une ultime négociation. Et obtenir du conseiller du Premier ministre qu'il saisisse l'Afssa pour connaître l'avancée du test chimique. Ce qui était accordé. » (Lire par ailleurs l'interview du directeur général).

« J'en appelle à Juppé »

« La rencontre à Matignon ? Si Marie-Hélène des Esgaulx, sénatrice, n'avait pas pris elle-même le rendez-vous, on nous aurait certainement reçus aux cuisines ! »

Hier soir, Olivier Laban ne cachait pas sa rage : « Je suis vraiment peiné pour les élus. Ils ont mouillé leur chemise tout l'été pour nous sortir de là. Ils se sont tous rendus à Paris. Mal reçus ! Et ils sont tombés sur des gens, des conseillers, complètement "formatés" sur le principe de ne pas déroger au règlement ! »

Olivier Laban lance : « On a l'impression de parler à des murs ! On nous laisse déballer tous nos arguments et au final, c'est non, non et non ! » « Je n'ai plus qu'une solution, j'en appelle à Alain Juppé, poursuit-il. Je vais lui demander de m'accompagner à Paris, chez le président de la République ou le Premier ministre. Est-ce qu'ils refuseront de recevoir Alain Juppé ? »

Aujourd'hui, les ostréiculteurs sont invités à se rendre à une assemblée générale à 16 heures, au siège de la section régionale, à Gujan-Mestras. En attendant, le Siba s'apprête à faire réaliser de nouveaux prélèvements d'huîtres et de moules, la réglementation voulant que les bassins ne puissent rouvrir qu'au vu de deux résultats négatifs...

Un casse-tête pour le Siba, entre ces prélèvements, en principe effectués par Ifremer, et aussi la recherche de laboratoires agréés, avec la préfecture. Hier soir, aucune solution n'était encore actée. En tout état de cause, les huîtres et les moules sont encore fermées, au minimum, pour une semaine. À un moment de l'année où les marchés de fin d'année se négocient.

Hier, le désarroi était immense sur les quais ostréicoles : « On a enfin compris, nous disait cette ostréicultrice de La Teste, la voix brisée. Ils veulent vraiment nous faire disparaître. »

Auteur : chantal roman
c.roman@sudouest.com



Les huitres sont interdites a la vente, mais moi j'en ai mangé quand meme et elles sont super bonnes et aucun probleme, je suis toujours la..
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

0 appréciations
Hors-ligne
Je vais me faire l'avocat du diable, mais comme quoi, malgré le nombre de maires à droite sur le bassin (on nous l'a tellement rabaché, et comme quoi c'était fort , etc...ztc...), comme quoi donc, ils n'arrivent pas plus à voir le saint des saints, malgré que l'on s'appelle Foulon ou des Esgaults et que l'on soit copain avec le petit nicolas !!!!

Une fois de plus, le gouvernement montre qu'il se fout des ostréiculteurs et de la crise engendrée par ce fichu test.

Et dire que tous ces maires étaient solidaires........
La lune blanche
Luit dans les bois
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée...


4 appréciations
Hors-ligne
et oui...
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres