CET, premiers travaux

0 appréciations
Hors-ligne
Réduction des nuisances olfactives sur la décharge

C'est presque un « ouf » de soulagement que poussait hier Nathalie Le Yondre, lors de la réception des travaux d'urgence effectués sur le site du Centre d'enfouissement, dont on connaît les turbulences, depuis le dépôt de bilan de la société Edisit et l'abandon du site par cette société.

« Des travaux d'extrême urgence », relevait le maire d'Audenge qui s'est rendue sur le site, aux côtés de Vincent Loucheze, adjoint chargé du dossier, de Stéphanie Coyault, ingénieur mandatée par la Coban afin d'assister la ville d'Audenge, mais aussi des responsables des entreprises. « Ces travaux ont été missionnés par la commune », rappelait le maire, afin, notamment, de combattre les réduire les nuisances olfactives sur le site. »

Le chantier, qui débutait à la fin du mois de mars, a été effectué sous l'égide de l'entreprise Biome et de la société Écobio et sous la surveillance du cabinet Antea et de son délégué sur place, Jean Barberor.

Puissance de la torchère

Au vrai, hier, les nuisances olfactives avaient disparu ou étaient bien minimes par endroits. Ce qui laisse augurer d'un meilleur environnement pour les riverains : « Ils vont pouvoir enfin ouvrir leurs fenêtres », disait le maire.

« Il s'agissait de prendre des mesures afin de récupérer les biogaz dans les puits qui n'étaient pas encore raccordés à la torchère, explique l'élue, aux côtés des techniciens. Laquelle torchère avait certes été remise en fonction, mais dont la température a été poussée au maximum, -sa capacité a été doublée -dans les 900 à 1 100°. »

De même, le bassin situé près la torchère et destiné à recevoir les lixiviats a été vidangé, les « jus » ne pouvant être traités étant récupérés par filière spéciale, les autres passant par la station de traitement- laquelle a été remise en fonction le mois dernier - mais également à récupérer les lixiviats.

Le maire d'Audenge le souligne : « Nous avons confié au cabinet Antea, qui étudie la réhabilitation du site le suivi de ces travaux d'urgence.

Avec le Siba

Ces travaux ont été menés sans attendre, malgré la procédure liée au dépôt de bilan d'Edisit. Et la ville déjà engagé 180 000 euros au plan financier.

La semaine prochaine, et suite au comité syndical du 11 mai dernier, les élus du bassin d'Arcachon conduits par Michel Sammarcelli, président du Siba, se rendront sur le site afin de concrétiser la participation du Syndicat dans la mise en oeuvre de travaux de mise en conformité du CET. Un chantier estimé à 2 700 000 euros (Siba : 1 300 000 euros, commune d'Audenge : 600 000 euros, Conseil général de la Gironde : 300 000 euros) : « Ces travaux de sécurisation pourraient débuter à la rentrée », indique Nathalie Le Yondre.
La lune blanche
Luit dans les bois
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée...


1 appréciations
Hors-ligne
Et bien a notre maire, sans son courage et sa maitrise des dossiers, nous serions encore avec une pince a linge sur le nez!

l'opposition qui ne cessait de critiquer l'action de madame NLY, voit aujourd'hui le résultat positif de sa ténacité.

L'UMP et l'opposition élu, ont l'air malin maintenent

Et ouai les gars, vous faites les tracts tordus et NLY elle, elle bosse et réussit..
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »
mariedenge

Grande amélioration de notre vie par rapport a il y a quelques mois et surtout quelques années.
Parfois quelques relans mais nous savons que cela passe rapidement...Bref du beau boulot et les riverains sont unanimes Merci Mme le Maire

1 appréciations
Hors-ligne
Merci maridenge de témoigner, comme vous dite, merci Mme le Maire, avec les autres "pingouins" je suis pas certain que le probleme CET ne serai pas pire qu'avant..
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

1 appréciations
Hors-ligne
Sud oust.com

Après les travaux d'extrême urgence sur le Centre d'enfouissement technique (CET) d'Audenge, voici les travaux d'urgence.

Hier, en mairie audengeoise, un protocole d'accord financier a été signé entre le président du Syndicat intercommunal du bassin d'Arcachon (Siba), Michel Sammarcelli, et le maire d'Audenge, Nathalie Le Yondre, en présence des élus du Bassin, dont le maire d'Andernos-les-Bains, Philippe Pérusat, et le maire de Biganos, Bruno Lafon.

Il convenait en effet d'entériner la décision prise à « l'unanimité par les élus », ainsi que l'a souligné Michel Sammarcelli afin de « venir au secours » de la commune d'Audenge.

« Un soulagement »

Nathalie Le Yondre a donc rappelé la longue et triste histoire du CET d'Audenge depuis son « abandon » par l'entreprise Edisit, lors du dernier dépôt de bilan.

Et de remercier le président du Siba et tous les élus d'avoir pris conscience de l'enjeu environnemental que constitue la réhabilitation de ce CET : « C'est un soulagement ! »

Car c'est un chèque de 1,3 million d'euros qui va permettre à la Ville d'Audenge, responsable des travaux, de mettre le site en conformité. Un chantier estimé globalement à 2 700 000 euros et qui sera abondé de plus par la commune d'Audenge (600 000 euros), le Conseil général de la Gironde (300 000 euros) et l'État dont on attend 500 000 euros. Soit l'enveloppe nécessaire à l'exécution des travaux.

Dès le mois de juillet

Rappelons ici que la semaine dernière, Nathalie Le Yondre avait réceptionné les travaux dits d'extrême urgence. Ceux-ci ont été missionnés par la commune, rappelait le maire, afin notamment, de combattre et réduire les nuisances olfactives sur le site. »

Cela dit et dès le début du mois de juillet, le cabinet Antea, dont les responsables étaient présents hier à Audenge, va procéder à cette mise en sécurité du site. Des travaux prévus pour durer dix-huit semaines et qui vont permettre, sur la zone B9 à B11 de la décharge, de réaliser notamment des terrassements afin d'assurer la stabilité de l'ensemble, procéder à la couverture étanche des casiers et des flancs, à la gestion des eaux superficielles [...]

Des travaux qui s'intégreront dans la durée, dans le cadre de la réhabilitation future de l'ensemble du site.

Auteur : CHANTAL ROMAN



Merci a Madame NLY, ses efforts sont récompensés.
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

0 appréciations
Hors-ligne
Et pourtant, comme elle a été critiquée !!!! Personne ne voulait croire à sa détermination !!
La lune blanche
Luit dans les bois
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée...


4 appréciations
Hors-ligne
Et oui mais voilà quoi ça a payé et bien payé...
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

0 appréciations
Hors-ligne
Et tant mieux pour les habitants d'Audenge .
La lune blanche
Luit dans les bois
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée...


1 appréciations
Hors-ligne
Bravo NLY d'avoir si bien négocié pour nous, les Audengeois.

Meme les narines des musicos doivent sentir la difference.
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

1 appréciations
Hors-ligne
France 3 Aquitaine a fait un reportage sur la visite du CET par Mr MARCELLI et MADAME le Maire..

Allez sur le journal du mercredi 3 Juin et avancez jusqu'a 15Minutes 10 secondes..

[lien]
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres