Article de la dépeche...

4 appréciations
Hors-ligne
J'en entend parler depuis un moment à droite et à gauche..et beaucoup de critiques fusent par rapport à cet article..
Alors moi qui ne voulais pas le lire, à force j'ai été le lire...
Punaise 55% d'augmentation, ça me laisse dubitative...le voici..alors là je me lève donc j'y reviendrai..

Jean-Claude Dulas, tête de la liste APBS, revient sur la gestion de la commune et les projets de la majorité.

A quelques semaines des fêtes de fin d'année, la liste d'opposition Audenge Passion Bon Sens fait le point et s'inquiète de l'avenir d'Audenge. Et ce n'est pas la taxe d'habitation reçue dernièrement qui pourrait les rassurer. « C'est une hausse intolérable pour les Audengeois, s'insurge Patricia Droge, membre de la liste APBS. Vingt-sept % de plus en moyenne pour la taxe foncière et 55 % pour la taxe d'habitation. À quelques jours de Noël, beaucoup de ménages audengeois ne pourront pas tout payer et ce seront les enfants qui feront les frais de cette hausse. »

« Ce n'est pas la faute du CET »

« Il faudrait surtout arrêter de croire que c'est la faute du Centre d'enfouissement technique, renchérit Jean-Claude Dulas. Pour cette année, la hausse d'impôts concerne la non-maîtrise de fonctionnement dans le budget communal. Le CET viendra s'ajouter en 2010 au fonctionnement. » Et Patricia Droge d'ajouter : « Aujourd'hui, le maire vend des terrains en centre-ville, nos poumons verts, comme le jardin public, pour faire rentrer quelques malHeureux euros qui ne lui permettront pas de régler ses problèmes de trésorerie pour faire fonctionner la mairie. Des hausses très, très importantes sont donc encore à prévoir en 2010 et en 2011. Aucune recette pérenne n'est recherchée. Seules comptent pour le maire la levée des impôts locaux et les subventions du conseil général. »

Mise au point sur les constructions immobilières

« Tous les collègues maires et élus du Bassin se penchent sur le schéma de cohérence territorial (Scot) dont l'objectif principal est d'organiser l'évolution urbaine afin que soit préservé l'équilibre entre zones urbaines, industrielles, touristiques et agricoles. Notre commune se distance de façon éclatante du principe fondamental du Scot qui dit : 'il ne faut plus considérer les espaces verts comme des réserves foncières�. Notre majorité brave cette sage logique et s'empresse de bétonner la moitié du jardin public, le pourtour de la mairie et bientôt autour de l'ancienne gare. Nous allons perdre le loyer du Trésor public, qui déménagera dans les nouveaux locaux derrière la mairie, au profit de Gironde Habitat. De bailleurs, nous devenons locataires. Sur dix ans, la perte de cette recette, ainsi que le montant des locations sera quasiment équivalente au prix de vente des terrains, soit environ 650.000 € ! »


« Il ne faut plus considérer les espaces naturels comme des réserves foncières ! »

« Le maire refuse tout projet, reprend Jean-Claude Dulas. Ainsi, la liste UMP lui a apporté celui de la ferme photovoltaïque. Refusé ! Finalement, ce projet pertinent se crée à Lanton. Nous lui avions proposé un crématorium ; il se fera à Marcheprime ! Tous les jours, nous entendons parler de projets d'économie durable, des possibilités de développement de la filière bois Aquitaine pour la construction. Et pourtant notre projet d'éco hameau est toujours dans les limbes ! Il aurait pourtant permis de renflouer les caisses de la commune tout en offrant la possibilité à de jeunes familles de s'installer à Audenge grâce à des terrains aux prix attractifs de moins de cent euros le m². »
« D'autres projets sont vantés par l'équipe en place, poursuit Jean-Claude Dulas et s'en accapare, sans rougir, la paternité. Pourtant l'Ehpad est un projet à 100 % travaillé par la précédente mandature et réalisé maintenant. Le CFA est un projet à 100 % apporté par Alain Masoni, administrateur au CFA de Blanquefort et membre de notre liste. » « Je me suis battu pour faire accepter ce projet qui est financé par le conseil régional et non général comme cela est écrit dans le journal municipal », souligne l'intéressé, Alain Masoni.
« Quant à l'implantation d'un Carrefour Market sur l'ancien bourrier de la ville et à sa sortie vers Hougueyra, c'est bien un projet de la nouvelle équipe et nous y adhérons. Cela facilitera considérablement la vie des Audengeois. Cependant nous aurions souhaité qu'un maire connaisse un peu mieux son territoire quant au terrain choisi. Faudra-t-il entreprendre une dépollution du sol ? Il faut savoir également que ce terrain est meuble en dessous. D'où son classement. Ce nouveau supermarché à la sortie de notre ville sera en concurrence directe avec le développement du centre. Espérons que les négociations éviteront de créer par exemple une presse ou encore une poissonnerie, boulangerie, salon de coiffure... »
Quel avenir pour Audenge ?
« Quels sont les projets concrets de la majorité face à cette crise financière, se demande Jean-Claude Dulas ? Que penser des négociations entreprises par le maire avec la société Edisud et face à l'enjeu financier et aux sommes qu'il va falloir investir dans la réhabilitation du CET ? Quels seront les montants de nos taxes pour l'an prochain ? Notre ville entre dans une phase très difficile. Notre travail en tant qu'élu consiste à éviter les écueils et à préserver les Audengeois de trop lourdes impositions en trouvant des solutions. Cela peut prendre du temps. Avons-nous déjà dépassé le cap de non-retour ? Est-ce que le maire n'est venu à Audenge que pour liquider son patrimoine et son âme, tout en visant un poste de conseiller général et/ou de député ? »


Correspondante, Nathalie Bednar
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

4 appréciations
Hors-ligne
C'est quand même curieux j'ai aussi reçu ma taxe d'habitation et j'ai beau compter et recompter ça ne fait pas 55% ...d'où cette fabuleuse équipe tient ce chiffre ...bref encore une fois, mensonges à gogo, inexperience et non maitrise des dossiers en cours..comme d'hab.

Ridicule
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

1 appréciations
Hors-ligne
Salut Lutin

Moi aussi je compte et recompte, et rien a voir avec les 55% écrit dans la Dépeche !
Pour le reste c toujours n'importe quoi, les logements sociaix en centre ville sont indispensables, cela etait dans le programme d'Audenge Avance, madame le maire respecte ses engagements, les Audengeois ont voté pour se programme, alors que de Mr DULAS et ses amis respecte le vote des Audengeois,et franchement leur eco machin, ils l'auraient construit ou ? le PLU a volé en éclat,donc cela aurait été impossible a faire avant l'élaboration d'un nouveau PLU et cela prend enormément de temps.
Et les terrains auraient été vendus combien ? 100000€ ? si on ajoute a cela la construction d'une maison avec 3 ou 4 chambres et tous les frais annexes cela fait du 180 à 200000€ soit environ 1 300 € par mois de rembourssement sur 20 ans ! sachant que le montant d'une echéance ne peut dépasser 33% des revenus il faut donc minimun 4000 € de salaire net /mois, mais aucune possibilité de faire d'autres emprunts pour une voiture par exemple, de plus dans un contexte immobilier ultra morose et ou les salaires sont en moyen en France de 1200/1300 € par mois l'eco machin ne repond absolument pas aux besoins de logements des retraités, des jeunes couples, des femmes seules ect...
Madame le maire est accusée de détruire le "poumon vert", mais leur eco truc ils le construient ou si c n'est a la place de terrain verts, comme la foret ou des champs ?
Plus loin dans le texte je lis :
Que penser des négociations entreprises par le maire avec la société Edisud

mais il me semble que cette boite a couler non ?
(cela avait été annoncé dans SUD OUEST de janvier 2009 !!!!!!)

Bref c du délire, et a par poser des questions, APBS n'apporte rien au débat, pour se répendre dans les journaux et faire des tracts ils sont très forts, mais pour dialoguer de façon constructive en CM, il n'y a plus personnes.
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

1 appréciations
Hors-ligne
Je viens d'aller voir le blog de... et ils ne sont pas tendre avec APBS
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

4 appréciations
Hors-ligne
Non puis bon ils nous bassinent encore avec leurs Blabla identiques à il y a 6 mois voir un an d'ailleurs...c'est relou vraiment..Et Neutre tu es loin du compte pour le remboursement du crédit, car un emprunt de admettons 200 000 euro sans apport sur 20 ans, c'est au moins 850euro par mois.. il y aurai eu une drole de mixité sociale là quand même...
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

1 appréciations
Hors-ligne
Nan..
pour 200.000€ sur 20 ans avec un taux à 4.9% ben on n'est a plus de 1300 € par mois de rembourssement, comme tu dis lutin , elle est bizard la mixité version APBS.
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

4 appréciations
Hors-ligne
j'avais lu 300 lool
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

1 appréciations
Hors-ligne
..
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

0 appréciations
Hors-ligne
Ce qui est grave c'est que la dépêche ne se renseigne pas avant de publier de tels articles ! pour Dulas, le terrain derrière la gare est toujours municipal, il n'a pas compris encore ! en fait la question est : est-ce qu'ils lisent leurS dossiers avant de les voter ??? En prennent -ils vraiment connaissance ??
La lune blanche
Luit dans les bois
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée...


1 appréciations
Hors-ligne
Ouai !..La dépeche balance l'article sans vérifier que ce qui est dit est vrai ou faux, et ce n'est pas la premiere fois, le Lutin a par le passé remis les pendules a l"heure aupres de ce meme journal..
Il est vrai qu'un droit de réponse est possible mais il sera dans le courrier des lecteurs en fin de journal, rien a voir niveau impacte avec une pleine page.
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres