le journal LaPIgne

0 appréciations
Hors-ligne

4 appréciations
Hors-ligne
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

1 appréciations
Hors-ligne
Salut BATISTIN

Bravo pour votre journal.

Perso j'aimerai connaitre votre sentiment sur la crise economique du moment..

« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

0 appréciations
Hors-ligne

4 appréciations
Hors-ligne
Batistin bisou
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

0 appréciations
Hors-ligne

0 appréciations
Hors-ligne
Batistin, même si je peux comprendre votre ressentiment, je ne crois pas que petit lutin ait voulu vous contrarier ou autre mais je pense qu'elle s'exprimera elle-même !

Par rapport à vos dires, je vous rejoins assez et je rajouterais que l'art ou même la culture est une valeur qui ne se démarque pas et malgré toutes les crises financières, l'art restera une valeur sure dans laquelle beaucoup de monde peut se reconnaître : cela n'engage que mon avis, je le répête.
Quand à la crise actuelle, elle devait survenir à un moment ou à un autre : à force de trop tirer sur la ficelle et de mettre en avant un capitalisme, il fallait bien qu'il y ait des failles et donc crise ! En france, il serait temps que nous arrêtions de copier sur le modèle américain car on voit où cela mène....... On le sait, les américains vivent avec trois mois de salaire de retard ou trois mois d'avance, comme vous voulez et les prêts immobiliers ont été le facteur plus que déclenchant de cette crise.

Alors, arrêtons de spéculer et réfléchissons à une économie plus réaliste et moins spéculative.
La lune blanche
Luit dans les bois
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée...


1 appréciations
Hors-ligne
Je pense que le lutin a voulu dire par ces "yeux doux" qu'elle etait en total accord avec votre texte, comme je le suis moi aussi, certes le sujet est grave, mais la virulence de vos propos est je pense dispropostionnée, restons cool..
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

4 appréciations
Hors-ligne
Puti Batistin, comme vous êtes casse pieds de réagir comme cela , alors oui j'adhère à vos paroles, ce matin je n'avais aps le temps car formation sur la fin de vie, mais hop quart de tour... Il est bien évident que de la tendresse de ma part il n'y en a pas j'exprimais juste mon accord avec ce que vous avez dit...
Le monde ne fonctionne peut être pas que comme ça mais pour l'instant cela reste à démontrer...

Comme je ne manie pas les mots comme un artiste, je ne m'épancherai pas sur le sujet, si ce n'est que mon ressenti face à tout ça et de la colère...

Sur les artistes ben je n'ai pas à redonner mon point de vus car je suis la première à vous défendre vous les artistes, avec où sans les défauts...
Maintenant si tu, oui parceque vous ça me gonfle, surtout que l'on s'est déjà vu, si tu crois que c'était de la couillonade et bien c'est bien, tu as raison je m'en tape encore plus... bref si tu veux du grand débat hyper serieux avec des pavets de 3 pages et bien ce n'est pas trop ici, nous n'avons pas ton art....et les gros pavets ben souvent ça me

Je te serai grè de rester tout de même correct, c'est la moindre des choses, car là tu vois j'ai parlé de la mort toute la journée et ça m'a grave énervé ton post....salut
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

4 appréciations
Hors-ligne
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

0 appréciations
Hors-ligne
ouh là là vénére le p'ti lutin !!!!
La lune blanche
Luit dans les bois
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée...


0 appréciations
Hors-ligne

4 appréciations
Hors-ligne
Ce n'est rien je me suis emportée c'est vrai, mais il est des journées que l'on aimerai ne pas avoir en fait....

J'ai la mort d'un ami à digérer et pendant 7 heures on m'a sorti des aneries sur du papier à savoir l'accompagnement à la mort, donc pas top.

Pour être honnete la crise je m'en fiche car comme vous je vis plus que simplement, malgrès le fait que d'acheter une pomme les enrichis eux les grands des bourses, mais forcément pas le choix...

Ensuite j'éspere que l'art et les artistes resteront à jamais une valeur sure car il n'y a que les artistes qui permettent de s'évader, de ce monde ravager par des serpents en bourse qui ne voient que le profit au détriment même d'une vieille dame de 90 ans.

Désolée encore pour cet enervement ce n'est pas mon habitude.. :b2:
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

0 appréciations
Hors-ligne
Allez tout est bien qui finit bien et c'est tant mieux ! et histoire de rigoler un petit peu : à tous les deux :


bisou

Histoire de faire un peu d'humour !

ps/on voit que l'on est entre personnes intelligentes !!!!
La lune blanche
Luit dans les bois
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée...


0 appréciations
Hors-ligne

4 appréciations
Hors-ligne
C'est vrai un peu d'humour fait du bien, la langue française est compliquée, mais celle d'internet je crois encore plus, j'ai vraiment galéré au début, tant bien que maintenant ce qui me parrait être logique dans ce qui est de l'interprétation, me fait oublier que ce n'est peut être pas évident pour certaines personnes.

Donc j'éssayerai de faire des éfforts de smileys...
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

0 appréciations
Hors-ligne

4 appréciations
Hors-ligne
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

0 appréciations
Hors-ligne
Pour l'artiste Batistin:
je suis en général d'accord avec ce que vous dites sur la société et son économie, bien que celà me rappelle beaucoup l'utopie baba cool à laquelle j'ai adhéré en son temps et qui reste ancrée en moi malgré tout.
Ce blog a le mérite d'exister grâce au Lutin et contrairement à ce qui existe sur notre village, ici, nous pouvons partager, discuter et même tout simplement bavarder ou faire un clin d'oeil. Je ne pense pas que nous pouvons changer les choses à notre niveau, mais bon dieu, cela fait du bien de pouvoir simplement échanger sans aucune acrimonie...
Je suis désolée de prendre ce topic en pleine discussion,(trop de travail actuellement) je ne veux surtout pas mettre de l'huile sur le feu,mais il me semble que la bise rouge n'était pas si offensante!!!
A ce sujet, il me semble que le canapé de Dali, exposé dans son museo-teatro de Figueras évoque plutôt la bouche de Maë West qu'il trouvait tout aussi sublime que la gare de Perpignan!!
Sans rancune et j'espère vous lire bientôt!
A ce sujet, pour l'article sur Hangar dans La Pigne. Je pense pour l'avoir écouté que le jeune Pinsolle a de l'avenir, je sais qu'il a déjà été remarqué et j'espère que votre article ne fera que contribuer à sa promesse d'avenir.
Cordialement

Dernière modification le 08-10-2008 à 21:54:12

0 appréciations
Hors-ligne

0 appréciations
Hors-ligne

4 appréciations
Hors-ligne
N'y connaissant rien à ce niveau, je vous crois sur paroles tous les deux, Victorine et Batistin..
C'était très intérressant la partie sur Dali...Merci.
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

0 appréciations
Hors-ligne
Oui Lutin, je crois que Batistin et moi avons une conception finalement assez proche de l'art.
Cependant, Dali,malgré tout ce qu'on peut idéologiquement lui reprocher (ainsi que financièrement, n'était-il pas surnommé Avida Dolars aux USA-parfait anagramme de son nom- en raison de son appétit sans fin pour l'argent) est pour moi un peintre magnifiquement doué.Franco, je crois qu'honnêtement je m'en moque dans ce cas-là, excusez-moi Batistin, mais le petit colonnel devenu généralissime de son simple fait est à passer aux oubliettes même si, je vous vois hurler Batistin , tout ne fut pas négatif dans ce que je ne désignerai pas comme son oeuvre.Il a commis et laissé commettre des atrocités, il est à sa place dans le "panthéon" des dictateurs, mais le fait d'avoir plongé dans l'autarcie l'Espagne, honteusement abandonnée par nos gouvernements dits de gauche à cette époque-là, a paradoxalement permis à ce pays de se relever, très tard, j'en conviens,mais aussi de devenir ce pays de liberté dont nous pourrions parfois nous inspirer.
Alors, si le talent de Dali a pu prospérer grâce à ce petit dictateur, et bien tant pis ou tant mieux pour tous ceux qui, de nos jours, peuvent avoir accès aux oeuvres de ce peintre.
Ce qui le rachète à mes yeux? Sa tombe, à l'entrée du museo-teatro, sur laquelle les visiteurs marchent....

Warhol: au départ pape de l'underground puis devenu à mes yeux simple commercial...Baptistin, si vous saviez comme je rigole quand je suis invitée chez des gens "branchés" et que je découvre dans leur salon, accrochée en bonne place, la série des Marilyn!! Autant je suis ravie d'avoir la pochette originale de la banane sur le 33 tours du Velvet underground, autant le reste de sa production me laisse indifférente. Ce n'est pas un artiste pour moi.

Quant à Buren!!!! :: Alors là je ne comprends plus, car pour moi c'est le summun du ridicule et en plus, comme l'état n'a pas entretenu ce qu'il appelle une oeuvre d'art, c'est l'argent de mes impôts qui va servir à restaurer ce que moi j'appelle une nullité!
Ca me fait penser à certaines expositions d'art minimaliste au CAPC: tous s'extasiaient et moi j'étais ravie que le buffet soit bien fourni car si mon estomac se réjouissait, mon esprit, lui, ne voyait qu'un point bleu ou rouge sur une toile blanche!!


Dernière modification le 09-10-2008 à 21:51:25

Dernière modification le 09-10-2008 à 21:51:37

0 appréciations
Hors-ligne

4 appréciations
Hors-ligne
Euhhhh temps mort!!!!!

Ou je n'ai pas bien lu ou il faut vraiment que j'aille dormir, mais je crois que vous n'êtes pas sur la même longueur d'onde...
Je n'ai pas compris ou tout au moins interpréter les mots de Victorine de la même manière...

A moins que ce soit les votres, mais j'ai bien compris que ni l'une et ni l'autre n'approuviaient Le Géneral Franco????

Donc j'ai du mal à interpréter votre réponse Batistin, qui me parrait un tentinet euhh comment dire...hard.
Mais je laisse Victorine vous répondre..

Je vais faire ma nuit..
-La rancune n'est que la preuve de la faiblesse ( Jiang zilong)

-C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat, et bassesse de l'amoindrir après la victoire ( Goethe)

0 appréciations
Hors-ligne

0 appréciations
Hors-ligne

0 appréciations
Hors-ligne

0 appréciations
Hors-ligne
Vous voyez que nous pouvons nous comprendre Batistin, pour peu que nous le voulions!
Pour la petite histoire, le français je l'ai appris en même temps que l'espagnol, auprès d'une grand-mère espagnole,veuve, républicaine et réfugiée. Comprenez-vous maintenant l'hilarité de ma famille lorsqu'elle a lu votre post?
Sans rancune.

0 appréciations
Hors-ligne
Veuillez saluer de ma part, avec respect, votre famille...
A propos de grand-mère, la mienne ne m'aura foutu qu'une seule baffe... je vous raconte..
Un été au camping débarque une famille d'allemands...
Mes copains d'alors et moi-même, nous avions 8 ou dix ans, trouvions très amusant de les saluer du salut hitlérien et de les traiter de "schleus"...
Une idiotie violente d'enfant...
Ces braves gens avaient dans leur famille des ancêtres, allemands certes, mais ayant combattu, jusqu'à la mort contre le dictateur...
...
J'ai encore mal à la joue, et honte...
...
Toutefois, pour en revenir au français et à la France, (où d'ailleurs il y a moins de femmes au pouvoir qu'en Espagne...) le mot "républicain" y a-t-il encore un sens ?
Si oui, lequel ?
...

0 appréciations
Hors-ligne
Nous avons eu un échange plus intéressant victorine et batistin : et vous êtes même arrivés à un terrain d'entente ! je ne suis pas du tout intervenu car, vous ne m'en voudrez pas mais je n'avais pas votre savoir pour pouvoir m'en " mêler " mais cela fut constructif et nous aura permis d'en apprendre un peu plus sur vous Victorine et ce fut avec plaisir.

La lune blanche
Luit dans les bois
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée...




Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres