Mapy la pie.......

Ceci est une histoire vrai peu commune, c'est l'histoire d'une pie, ma pie.

Un beau jour de mai 2004, ma belle maman en mission avec ses jeuns à la SOGERMA, m'appelle et me dit " fred veux tu essayer de sauver un bébé pie, elle est tombée d'un toit de hangar et a bien failli être tondu..."

l'été d'avant j'avais réussi à sauver un moineau, je l'avais surnomé " bidulle".Lui avait échappé aux dents de la vieille minette de la famille, heureusement les dents elle en avait une tout les trois mêttres, elle était très vieille.

Un moineau pas simple allez vous me dire, mais une pie ???

Ca mange quoi d'ailleurs une pie???

Bon j'accepte, car de toute façon elle va mourrir autrement.

Belle maman me dit alors" je te la fait arriver par ma collègue qui elle rentre avant."

Ok ...branlebas de combat, internet, c'est omnivors, ça mange de tout, oui mais là elle est vraiment petite et faible outchhhh cette histoire va être dure.

environ une heure après " la Pie arrive".

dans son carton je ne vois qu'un bec hyper béant, et quelques plumes duvéteuses sur le crane, dieu qu'elle est moche, elle a soif surement, j'essaye avec une petite cuillère, ça marche elle boit.

Un peu de paté universelle dans de l'eau et avec une paille je lui enfourne dans son grand bec, elle veut bien aussi...ce n'est pas gagné mais c'est un bon début.

Le soir je dois allé bosser, tant pis à mes risques et périls je l'embarque...et heureusement me voilà à la maison de retraite, ou je la met sur une protection de lit jettable, et là horreur elle a des poux de poules, ça grouille de partout...elle est affaiblie par ces saletés qui lui sucent son sang...pas de solutions autres il faut qu'elle soit tout le temps au propre car les poux n'aiment pas ça du tout...2 jours et 45 aborbex plus tard ça y est elle n'en a plus du tout, et elle se ravigotte.

Puti toutes les heures puis toutes les demi heures, c'est l'heure de la béquet, quel esclavage...

Beau papa réablilite une grande volière pour Mapy.

Elle met des plumes c'est le moment de la mêttre dans sa nouvelle demeure, la caisse de transport du chat ne va plus...

Quelques jours après elle se mit à prendre de l'aisance, monter, voleter, vivre..

2 mois sont passés, et ça y est elle mange seule, paté pour ménates, granulés pour ménates, jaune d'oeuf et viande rouge....le truc se transforme, le truc devient beau...

Octobre, la stupéfaction, elle s'est accroché la patte, elle est cassée...tout est à refaire, elle ne descent plus de son barreau pour se nourrir, je lui redonne la becquet, deux mois encore, elle a guérri mais à la patte en vrac...

Elle ne supporte pas que l'on investisse sa propriété, et surtout que l'on oubli de refermer la volière, elle cri si fort, qu'elle en ferai peur à n'importe qui...c'est sa volière et c'est tout.

elle est sociable, mais joue du bec, la vache elle me fait mal quand elle pince...et elle préfere les hommes, elle fait des courbettes sans cesses.

C'est un mal ou une femelle celle ci, grave question existencielle, comment reconnaitre le mal de la femelle ???

Aucun moyen, sauf comme on me l'a répondu, si elle pond des oeufs c'est une femelle...

Elle n'en a jamais pondu, c'est donc un mec...elle devrait m'aimer plus et bien nonnnn, ingrate...

Maintenant elle a presque 5 ans, c'est Mapy la pie et elle a beaucoup évolué, et oui elle aboit, elle siffle, elle garde, elle pique, et vit dans sa volière car elle ne pourrait pas vivre ailleurs...elle est de traviole mais splendide quand même...elle ne mange plus de viande car elle devenait carnassière à l'extrême...mais des oeufs, des granulés pour mainates, des cakes aux fruits...et elle se baigne dans un grand récipient, c'est traditionnelle et elle adore ça...longue vie à elle qui me fait tant rire...



28/03/2009
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres