Holliday ou l'histoire du Yorkshire grunge.

Grunge: terme qualifiant un mouvement social qui s'est notamment exprimé dans la musique rock et une tenue vestimentaire négligée.

 

Holliday n'est pas un yorkshire banal, non du tout, voici son histoire.

Tout d'abord notre vieux Kalif est mort en septembre 2010 à l'âge de 17 ans, il était épuisé nous avait dit la vétérinaire.

Rongés par le chagrin et le grand vide, nous nous étions dit " c'est fini, nous n'auront plus de chien, c'est des bêtes à chagrin, ça fait trop mal.."

Ce fût de très courte durée car en octobre de la même année, Mamie Lelette fût bien malade.

Mamie Lelette était la grande mêre de Fabien et arrière grand mêre de Kentin. Un monument pour ceux qui l'ont connue.

Mamie vivait avant à la cabane au port des tuiles à Biganos avec son petit chien " Bibiche".

Un dimanche ou nous mangions tous chez ma belle mêre, celle ci reçu un appel annonçant une triste nouvelle.

Bibiche très agée s'était couchée derrière la roue d'une voiture, les gens en repartant ne l'ayant pas vu l'ont écrasée.

Un drame pour Mamie qui se retrouva fort seule au port.

Tonton Yves qui était encore parmi nous naviguait entre Biganos et Albi ramena Holliday quelques semaines plus tard.

Holliday petite yorkshire naine a eu un parcours compliqué certe mais pas malheureux.

Effectivement celle ci vivait dans une famille du côté d'Albi, apparemment tout allait pour le mieux, des maîtres gentils, une maison, de l'espace, mais aussi, un élevage de gros chiens depuis peu et c'est ça qui a fait flancher sa petite vie tranquille.

Holli était devenue quelque part le jouet de ces gros toutous et plus le temps passait plus elle souffrait . Ces maîtres le coeur gros et pour la protéger décidèrent de la donner.

Elle avait déjà 7 ans, Yves rentra en jeu et ramena Holliday à Mamie.

Quelques jours suffirent pour que la demoiselle devienne la reine des lieux, elle était de nouveau paisible.

Jusqu'à ce 23 decembre ou la cabane fraîchement rénovée brula. Mamie fût sauvée de justesse et Holliday aussi.

Tout ce petit monde du coup se retrouva chez ma belle mêre, et Holli commença encore une nouvelle vie, nouvelle vie à laquelle elle s'habitua assez vite encore malgrè les gros chiens que nous avions, en l'occurence Kalif mais aussi Petrus.

Bizarement Holli les mit vite au pas et régna en maître jusqu'à l'arrivée de Hégor l'intrépide chiot il y a deux ans.

Ce sétter malicieux, jeune, passa son temps à guétter la petite qui à force ne voulait plus mèttre une patte dehors.

Comme Mamie était très invalide, souvent je m'occupais d'Holli, qui c'était flagrant m'adorait.

Octobre 2010 arriva, fichu mois d'octobre, Mamie tomba malade et fût hospitalisée.

Pendant cette hospitalisation, ma belle mère bien occupée me demanda : " Vuex tu prendre la chienne car elle dépérit ". Effectivement la petite bête ayant surement compris commença à se rogner sa peau qui devint toute rouge, ne mangeait plus, bref elle se laissait mourrir.

Je savais que Mamie aurait toujours voulu qu'Holli soit avec nous si malheur lui arrivait.

Rendez vous fût pris avec la véterinaire et un soir je suis partie la récupérer.

Quand elle me vit arriver, elle me fît une fête de fou au point qu'elle en fit pipi par terre comme un chiot. Là aussi je pense qu'elle avait tout compris.

Hop véterinaire, traitement, je m'engageait à la garder à l'appartement le temps du traitement.

Une semaine après Mamie mit ses ailes d'ange et nous quitta.

Une demande arriva : " Frede, peux tu garder la petite encore, je vais à la palombière me reposer.." , " Heuhh oui, mais Fabien n'est pas content, et nous ne voulons plus de chien!!!"

Une semaine, deux semaine, et Holliday etait bien, si bien avec nous, elle avait même compris très vite qu'elle ne devait surtout pas reniffler le derrière du chat sous peine de recevoir une petite claque de sa part..

Quelle espèce de monstres auriont nous été de la remèttre à Bas Vallon où elle ne voulait plus du tout aller.

Plusieurs deals furent passés, du materièl de chasse pour Fabien et un sacré travail pour qu'il accepte le petit truc, les frais véto pris en charge de mon côté car c'est fragile ce petit machin.

Depuis Holliday est avec nous, heureuse je pense, même si elle n'est pas entretenue comme la plupart de ces chiens, mais elle est régulièrement lavée quand même..

Elle a les dents en vrac et pue du bec, aboit pour un rien surtout quand nous prononçons le mot " chat", et prend son role très à coeur pour faire fuire les chats étrangers à notre foyer.

Elle a 15 ans maintenant mais a la pêche, même si parfois elle a quelques douleurs, les yeux sont un peu blancs, des noeuds dans les poils d'ou l'appéllation grunge, elle dort beaucoup bien sur, mais elle est là... A présent c'est notre Lili, bête à chagrin encore mais c'est notre Lili..

 

 



09/02/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion