Audenge avance...pour tous !

1 appréciations
Hors-ligne
Sud Ouest

Vendredi soir, Nathalie Le Yondre, maire, entourée de Gérard Calt, président de Mésolia Habita, de François Deluga, député, de Christian Gaubert, conseiller général, et d'élus de la commune, a inauguré une nouvelle tranche de 39 logements sociaux (en deux endroits différents de la commune) en présence des habitants des dits logements.

La première inauguration s'est déroulée boulevard Gambetta, avec la résidence Les Hortensias, qui comprend 27 appartements labellisés QHPE 2005 (Qualité haute performance énergétique 2005) ; la deuxième inauguration se situait rue de Civrac et concernait le clos des Baccharis, composé de 11 pavillons avec garage et jardin et un studio réhabilité.




Rattrapage accéléré
« Les pavillons sont à ossature bois, a précisé Gérard Calt. Le bois venant des Landes et les différents composants des logements, de La Brède, font de ce chantier un chantier à faible impact environnemental. » Il a aussi noté que ce programme fait l'objet d'une demande de certification BBC (Bâtiment basse consommation) et a félicité les architectes pour « la bonne intégration dans l'architecture communale ».

« Nous avons travaillé vite pour que les réalisations sortent rapidement, a lancé, pour sa part, Nathalie Le Yondre. Cela fait chaud au cœur de voir les locataires présents. Quand nous sommes arrivés, la commune disposait de 2 % de logements sociaux ; il y avait un énorme rattrapage à faire et la liste d'attente était importante. » Et d'annoncer d'autres opérations dans les années à venir pour rattraper le retard. « Nous avons travaillé tous ensemble, a-t-elle poursuivi, de manière étroite, pour les attributions : 70 des personnes logées sont de la commune ; les autres viennent du Bassin et ont des attaches dans la commune. »

Le mot de la fin est revenu à François Deluga : « Audenge et Lanton font des efforts pour les logements sociaux. Audenge est désormais très en pointe et aura pratiquement rattrapé son retard en un mandat. C'est rare, même Le Teich n'en a pas fait autant ! Actuellement, la commune dispose d'environ 10 % de logements sociaux. »

Stéphane Thierry


Une bonne chose que ces logements,
Chacun a le droit de se loger dignement, grace a ces projets, des familles ou des personnes agées peuvent enfin bénéficier de logements de qualités sans se ruiner..
..et toujours pas l'ombre d'un barbare trafiquant et a la vie nocturne
annoncé par certains opposants aux projets .



« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »
33

C'est plutot très bien, mais arretez de dire que l'on a rattrapé notre retard. Nous n'avons aucune obligation légale d'un % de logements sociaux. Heureusement que Deluga est député!!!! Finalment c'est assez idiot, à gauche vous vous privez d'un constat volontariste....

1 appréciations
Hors-ligne
Salut 33


Je suis ok avec vous 33, rien n'oblige notre commune a mettre sur pied un programme permettant d'aider les petits revenue, familles, jeunes ou les anciens a se loger, mais rien n'empeche non plus de leur filer un coup de main.
Si je suis votre raisonement, rien n'oblige la croix rouge, les restos du coeur ou emmaus a exister..
et pourtant, heureusement qu'ils sont la.
L'organisation d'une société dite civilisée, ne doit pas etre uniquement faite pour ceux qui ont de la tune.

le soutien aux plus faibles, ne doit pas etre régi par une obligation de cotas ou des décrets, mais par une obligation morale, celle de na pas rester indifferent a la difficulté des autres a trouver une place dans notre société.

Comprenez la déclaration de F.Delugua sur le retard en logements sociaux en ce sens..

@+
« Globalisons les luttes pour globaliser lÂ’espoir ! »

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres